Image collection header

Images d'indiens

Au fil des siècles et suivant la nature des relations entretenues avec les Amérindiens, l'image qu'en avaient les Français a considérablement évolué...

Les relations culturelles entre la France et l’Amérique du Nord ne datent pas de la guerre d’indépendance. Elles sont beaucoup plus anciennes : peu après l’Anglais John Cabot (1450-1499), des navigateurs français posent le pied sur le sol américain. En effet, soucieux de trouver une nouvelle route maritime vers les Indes, François Ier commandite une expédition dirigée par Jean de Verrazano (1481?-1528) qui découvre et explore, en 1524, la côte atlantique des États-Unis actuels, de la Caroline du Sud au Maine. En 1529, cette région apparaît pour la première fois sur une mappemonde sous l’appellation Nova Gallia - Nouvelle France. En 1534, Jacques Cartier (1491-1557) atteint Terre-Neuve et la côte du Labrador, explore l’estuaire du Saint-Laurent et prend possession du Canada au nom de François Ier. De 1562 à 1565, les expéditions de René Goulaine de Laudonnière sur les rivages orientaux de la Floride aboutissent à l’implantation d’un établissement français sur la rivière de May. Dans sa Brevis Narratio publiée par Théodore de Bry en 1591, le dessinateur Jacques Le Moyne de Morgues évoque l’accueil bienveillant fait aux Français par les Indiens Timucuas dans cette nature paradisiaque.

Affichage
Media Name: fc.jpg

Arcis Carolinae delineatio, 1591 - Représentation du Fort Caroline

Media Name: g.jpg

Gallorum ad Maij flumen navigatio, 1591- Navigation des Français sur le fleuve May

Media Name: f.jpg

Les Français abordent au Cap de Floride appelé par eux Cap Français, 1591 - Floridae Promontorium ad quod Galliapelunt, Gallicum abillis nuncupatum

Media Name: lm.jpg

Columnam a Praefecto prima navigatione Iocatam venerantur Floridenses (Les Floridiens vénèrent la colonne érigée par le chef de la première expédition), 1591

Media Name: t.jpg

Idolum Kiwasa (L’Idole nommée Kiwasa), 1590

Les premières images par Théodore de Bry

Artistes et écrivains puisent à des sources documentaires scientifiques, fruits de voyages et d’observations. Les deux ouvrages de référence, édités au XVIIIe siècle, sont les Mœurs des Sauvages Amériquains comparées aux mœurs des premiers temps (172

Media Name: fc.jpg

Arcis Carolinae delineatio, 1591 - Représentation du Fort Caroline

Media Name: g.jpg

Gallorum ad Maij flumen navigatio, 1591- Navigation des Français sur le fleuve May

Media Name: f.jpg

Les Français abordent au Cap de Floride appelé par eux Cap Français, 1591 - Floridae Promontorium ad quod Galliapelunt, Gallicum abillis nuncupatum

Media Name: lm.jpg

Columnam a Praefecto prima navigatione Iocatam venerantur Floridenses (Les Floridiens vénèrent la colonne érigée par le chef de la première expédition), 1591

Media Name: t.jpg

Idolum Kiwasa (L’Idole nommée Kiwasa), 1590

Media Name: l.jpg

Prêtre médecin de la Californie, 1796

Le Bon Sauvage

Des relations économiques - essentiellement fondées sur le commerce des fourrures - s’établissent entre les Français et les tribus indiennes de chasseurs-cueilleurs : Algonquins, Micmacs, Hurons… et, en 1603, l’arrivée au Canada de Samuel de Champlai

Voir plus
Media Name: l.jpg

Prêtre médecin de la Californie, 1796

Media Name: atala.jpg

Les funérailles d’Atala

Media Name: osages.jpg

Osages : peuplades sauvages de l'Amérique septentrionale

L'exotisme romantique

Premier écrivain européen à avoir séjourné aux Etats-Unis, François-René de Chateaubriand a utilisé ces sources pour camper le décor de ses trois œuvres américaines, Atala, René et Les Natchez. Le succès d’Atala, roman publié en 1801 et réédité cinq

Media Name: atala.jpg

Les funérailles d’Atala

Media Name: osages.jpg

Osages : peuplades sauvages de l'Amérique septentrionale

début Fin
Les premières images par Théodore de Bry
debut Fin
Le Bon Sauvage
debut fin
L'exotisme romantique

Autres collections

Media Name: o_02de12542.jpg
3 périodes clés

Les échanges artistiques aux XIXe et XXe siècles

Les nouvelles acquisitions