Miss Hughes et Miss Wilde au garage du Comité à Vic-sur-Aisne

Miss Hughes et Miss Wilde au garage du Comité à Vic-sur-Aisne

Miss Hughes et Miss Wilde au garage du Comité à Vic-sur-Aisne

Le fonds Anne Morgan (photos et vidéos)
Partager
Origine et date: 
Vic-sur-Aisne, vers 1921
Artiste(s): 

16,5 x 23,2 cm
Fonds photographique Anne Morgan


L’efficacité de l’aide humanitaire du Comité américain pour les Régions dévastées (C.A.R.D.) est subordonnée à l’existence d’un important service de transport. En effet, l’isolement des villages ruraux a été aggravé par la destruction des routes et des voies ferrées. En 1921, le C.A.R.D. se trouve à la tête d’un parc automobile de plus de 63 véhicules, notamment constitué de voitures Ford et de petits camions Dodge. Essentiellement composées de femmes, les équipes du Comité américain sillonnent la Picardie et acheminent en priorité denrées alimentaires, vêtements, couvertures, ustensiles de cuisine, outils agricoles, semences et bétail. Recrutées pour leur connaissance de la conduite automobile, ces «chauffeuses» américaines repassent néanmoins leur permis de conduire en France avant d’être affectées à un centre de l’Aisne. Elles doivent assurer elles-mêmes l’entretien courant de leurs véhicules : graissage, changement des ressorts de suspension, nettoyage des têtes de cylindres ou rodage des soupapes. En cas de panne, elles doivent être capables de faire seules des réparations simples. Pour les populations rurales de l’Aisne, la présence au volant de ces jeunes femmes étrangères, animées d’un dynamisme viril et courageux, ne laisse pas d’être surprenante et suscite l’admiration.