Insigne à la tête de Sioux

Insigne à la tête de Sioux

Insigne à la tête de Sioux

La Première Guerre Mondiale
Partager
Origine et date: 
États-Unis 1917
Artiste(s): 

Emblème de l’Escadrille La Fayette
Fragment de l’avion de Harold Buckley Willis
Huile sur toile de fuselage
47 X 74 cm
Inv. Dtc 62-5


Dès 1914, en dépit de la neutralité affichée des États-Unis dans le conflit qui oppose les Alliés aux Empires centraux, de nombreux volontaires américains souhaitent s’engager et lutter contre l’Allemagne aux côtés de la France. C’est cette volonté opiniâtre de jeunes citoyens américains qui est à l’origine de la création à Luxeuil-les-Bains, le 20 avril 1916, de l’unité aéronautique N 124, plus connue sous le nom d’Escadrille La Fayette. Composée de pilotes américains au service de l’armée française, elle est placée sous le commandement du capitaine Georges Thénault. Recrutés pour la plupart dans la Légion étrangère ou parmi les ambulanciers bénévoles, ces volontaires apprennent à piloter avant d’être affectés sur des bases situées à une trentaine de kilomètres du front. Ils effectuent des missions quotidiennes aux commandes de Nieuport ou de Spad qui peuvent atteindre 150 à 200 kilomètres/heure et qui sont armés pour les combats aériens. Les exploits des quarante-trois pilotes de l’escadrille - dont neuf sont morts au combat - entretiennent la légende de cette unité et sont largement commentés dans la presse américaine.

En décembre 1916, le capitaine Thénault choisit comme insigne de l’Escadrille La Fayette la tête d’indien séminole, symbole de force, de combativité et de courage. Harold Buckley Willis donne la dernière touche au modèle peint par le mécanicien Suchet et Raoul Lufbery y ajoute la croix en forme de svastika, motif porte bonheur dont les origines remontent à l'Inde ancienne.

En savoir plus : l'Histoire par l'image...