Bibliothèque à Anizy-le-Château (Album VII)

Bibliothèque à Anizy-le-Château (Album VII)

Bibliothèque à Anizy-le-Château (Album VII)

Le fonds Anne Morgan (photos et vidéos)
Partager
Origine et date: 
Anizy-le-Château, vers 1919
Artiste(s): 

15,6 x 22,3 cm. Fonds photographique Anne Morgan – Inv VFPH743


Que ce soit pour les soldats ou pour les milieux populaires des zones sinistrées, le Comité américain pour les Régions dévastées (C.A.R.D.) considère que l’effort d’éducation va de pair avec l’aide sanitaire et matérielle. Entre 1919 et 1921, il crée cinq bibliothèques publiques dans l’Aisne. Implantées à Blérancourt, à Vic-sur-Aisne, à Anizy-le-Château, à Coucy-le-Château et à Soissons, elles sont organisées par Jessie Carson, volontaire américaine venue de la New York Public Library. Des bibliothécaires américaines viennent former leurs collègues françaises, comme Victorine Vedrine, originaire d’Antibes, qui anime la bibliothèque d’Anizy-le-Château en 1923 et qui travaillera ensuite à Blérancourt et à Soissons.

Logées dans des baraquements peints en blanc, les salles de lecture sont largement éclairées par de nombreuses fenêtres. Le mobilier, fabriqué en bois de pitchpin venu des Etats-Unis par les ateliers du C.A.R.D., est composé de tables rondes, de chaises et d’étagères murales. Des sections enfantines sont spécialement aménagées. Dotées de meubles adaptés à la taille des jeunes lecteurs, elles sont pourvues d’albums richement illustrés. L’accès à ces bibliothèques est gratuit. Pour promouvoir la lecture auprès des populations des villages isolés, le C.A.R.D. met en place des bibliothèques circulantes à partir de 1920.

Les bibliothèques du C.A.R.D. sont ainsi des lieux de socialisation qui contribuent à renouveler en profondeur la notion de lecture publique en France.